Le blog de Dimitri Lorrain

Archives

Chères amies, chers amis, Ici le lien vers la si passionnante intervention de Laure Barillas (philosophe, Université de Strasbourg) au séminaire « Articulations philosophie-psychanalyse », que nous animons avec Jacob Rogozinski et qui a cette année pour thème « La Folie du corps ». Ce séminaire est commun à la Faculté de philosophie de l’Université de Strasbourg et à la FEDEPSY.   Voici le titre de son intervention: « Entre Freud et Butler : mélancolie, deuil et… Lire la Suite

Chères amies, chers amis,Vous trouverez ici le lien vers la 1e séance du séminaire « Articulations philosophie-psychanalyse » (26.1.21), commun à la Faculté de philosophie de l’université de Strasbourg et à la FEDEPSY, et que j’anime avec Jacob Rogozinski. http://bbb-prod-rp.unistra.fr/playback/presentation/2.0/playback.html?meetingId=dad5849aafd987ee941c30649a6bdf9c35a271e0-1611651337010 J’y donne une intervention sur « La folie du corps et ses destins: une perspective freudo-lacanienne ». C’est une tentative d’introduction à la psychanalyse en général, mais aussi pour les philosophes, et présentement pour les étudiants… Lire la Suite

Ici le lien vers le Journal (du confinement-déconfinement) de la FEDEPSY n°11: https://fedepsy.org/category/ephemeride/ (Pour ma part, j’y ai commis deux textes: l’un sur « Le Monde d’Hier » de Stefan Zweig, lié à notre travail au séminaire « Freud à son époque et aujourd’hui »; l’autre sur le passionnant « Le rabbin et le psychanalyste » de Delphine Horvilleur (Hermann, 2020).) Bonne lecture !

Animé par Yves Dechristé et Dimitri Lorrain. Dates : mardi 6 octobre 2020, mardi 3 novembre 2020, mardi 1er décembre 2020, mardi 5 janvier 2021, mardi 2 février 2021, mardi 9 mars 2021, mardi 6 avril 2021, mardi 11 mai 2021, mardi 8 juin 2021. Heure: 20h30. (A priori, le 1er mardi du mois, s’il n’y a pas de vacances scolaires à cette date, sinon un autre mardi du mois.) Au regard de… Lire la Suite

« Nous vivons dans l’oubli de nos métamorphoses, le jour est paresseux mais la nuit est active » (Paul Éluard, Notre mouvement, dans Le dur désir de durer) . «« Ca marchera mieux quand vous allez commencer à accepter que vos patients vous déforment un peu. Jusqu’où ? Comment ? Je ne sais pas. » J’erre (plus ou moins dupe !). Errons mes amis, errons ! » (Thierry Vincent, Que diable !) . Chères… Lire la Suite