Le blog de Dimitri Lorrain

Archives

Chères amies, chers amis, Je relaie ici les informations sur la conférence, coorganisée par Frédérique Riedlin (FEDEPSY), « Les violences sexuelles et sexistes: de quoi parle-t-on? Les mots des maux » . Elle aura lieu à la Faculté de droit de Strasbourg, de 17h45 à 20h. Conférence organisée par le centre de droit privé fondamental, en partenariat avec Harmonie mutuelle et le CIDFF. Équipe organisatrice : Géraldine Grenet, Anna Matteoli, Julie Mattiussi, Cristina Oddone,… Lire la Suite

Chères amies, chers amis, Ici le lien vers la Lettre n°9 de la FEDEPSY de mai 2022, avec: un éditorial de Jean-Richard Freymann; des textes de Cyrielle Weisgeber et Frédériques Riedlin; et les activités de la FEDEPSY. Bonne lecture!

Chères amies, chers amis, En ce week-end, je relaie le lien vers la Lettre n°7 de la FEDEPSY d’avril 2022, avec: un éditorial de Jean-Richard Freymann (sur la guerre) ; des textes de Cyrielle Weisgerber, Martin Roth, Frédérique Riedlin; une note par Patrick De Neuter sur son ouvrage « Les hommes, leurs amours et leurs sexualités » (Erès, 2021, préface d’Alain Vanier); et deux textes de Spyros Tsovilis sur la guerre en… Lire la Suite

Chères amies, chers amis, Ici le lien vers la Lettre de la FEDEPSY de janvier 2022, avec un éditorial de Jean-Richard Freymann, un texte de Cyrielle Weisgerber, ainsi qu’un autre de Martin Roth – accompagné d’un échange collectif autour de ce dernier. Et puis les activités à venir de la FEDEPSY. Bonne lecture !

Ce séminaire, animé par Jacob Rogozinski (Professeur de Philosophie, Univ. Strasbourg) et par Dimitri Lorrain (FEDEPSY), travaille à approfondir le dialogue entre philosophie et psychanalyse. C’est un séminaire commun au Département de philosophie de l’Université de Strasbourg et à la FEDEPSY. S’il n’est pas en ligne, l’enregistrement d’une séance peut être transmis aux personnes le demandant. . Programme et enregistrements 2022: – 10.2.2022 : Jacob Rogozinski (Professeur de philosophie, Univ. Strasbourg): « Introduction… Lire la Suite

Chères amies, chers amis, Ici le lien vers la si passionnante intervention de Laure Barillas (philosophe, Université de Strasbourg) au séminaire « Articulations philosophie-psychanalyse », que nous animons avec Jacob Rogozinski et qui a cette année pour thème « La Folie du corps ». Ce séminaire est commun à la Faculté de philosophie de l’Université de Strasbourg et à la FEDEPSY.   Voici le titre de son intervention: « Entre Freud et Butler : mélancolie, deuil et… Lire la Suite

Chères amies, chers amis,Vous trouverez ici le lien vers la 1e séance du séminaire « Articulations philosophie-psychanalyse » (26.1.21), commun à la Faculté de philosophie de l’université de Strasbourg et à la FEDEPSY, et que j’anime avec Jacob Rogozinski. http://bbb-prod-rp.unistra.fr/playback/presentation/2.0/playback.html?meetingId=dad5849aafd987ee941c30649a6bdf9c35a271e0-1611651337010 J’y donne une intervention sur « La folie du corps et ses destins: une perspective freudo-lacanienne ». C’est une tentative d’introduction à la psychanalyse en général, mais aussi pour les philosophes, et présentement pour les étudiants… Lire la Suite

Ici le lien vers le Journal (du confinement-déconfinement) de la FEDEPSY n°11: https://fedepsy.org/category/ephemeride/ (Pour ma part, j’y ai commis deux textes: l’un sur « Le Monde d’Hier » de Stefan Zweig, lié à notre travail au séminaire « Freud à son époque et aujourd’hui »; l’autre sur le passionnant « Le rabbin et le psychanalyste » de Delphine Horvilleur (Hermann, 2020).) Bonne lecture !

Animé par Yves Dechristé et Dimitri Lorrain. Dates : mardi 6 octobre 2020, mardi 3 novembre 2020, mardi 1er décembre 2020, mardi 5 janvier 2021, mardi 2 février 2021, mardi 9 mars 2021, mardi 6 avril 2021, mardi 11 mai 2021, mardi 8 juin 2021. Heure: 20h30. (A priori, le 1er mardi du mois, s’il n’y a pas de vacances scolaires à cette date, sinon un autre mardi du mois.) Au regard de… Lire la Suite

« Nous vivons dans l’oubli de nos métamorphoses, le jour est paresseux mais la nuit est active » (Paul Éluard, Notre mouvement, dans Le dur désir de durer) . «« Ca marchera mieux quand vous allez commencer à accepter que vos patients vous déforment un peu. Jusqu’où ? Comment ? Je ne sais pas. » J’erre (plus ou moins dupe !). Errons mes amis, errons ! » (Thierry Vincent, Que diable !) . Chères… Lire la Suite