À propos

En plus d’être mon blog personnel, ce blog est consacré avant tout à la psychanalyse et à la philosophie, mais aussi aux sciences humaines, à la littérature, à l’art, ou encore (à mon humble niveau) à la science.

Je vis à Strasbourg et suis membre de la FEDEPSY (Fédération européenne de psychanalyse) et enseignant.

­­J’anime le séminaire « Freud à son époque et aujourd’hui » (FEDEPSY) avec Dominique Marinelli et Emmanuelle Chatelat.

Je suis chargé d’enseignement en psychologie à l’Université de Strasbourg, Faculté des sciences du sport.

En 2020-2022, j’ai animé avec le philosophe Jacob Rogozinski, le séminaire commun au Département de philosophie de l’Université de Strasbourg et à la FEDEPSY, intitulé « Articulations philosophie-psychanalyse ».

Je participe aussi au réseau de recherche et de dialogue international entre philosophie, psychanalyse et esthétique « Corps-Chair-Psychè » mis en place par Jacob Rogozinski et Stefan Kristensen (Université de Strasbourg).

**

J’ai publié différents articles sur la psychanalyse, sur son lien au judaïsme (en méditant entre autres D. Horvilleur) et à la littérature (particulièrement S. Zweig), ce dans la Lettre de la FEDEPSY.

De plus, je travaille à articuler les apports de la psychanalyse et de la philosophie, dans l’optique de ce que j’appelle un « progressisme subjectivé ». Ce dans le cadre de ma collaboration précédemment évoquée avec des philosophes de l’Université de Strasbourg. Mais aussi dans le cadre de ma recherche sur « La mise en crise du sujet chez Lacan, Foucault, Derrida » avec le RPPsy et l’Université Catholique de l’Ouest (doctorat sous la direction d’Alexandre Lévy).

J’ai aussi publié un ouvrage sur Roland Barthes (Roland Barthes, la mélancolie et la vie, en 2015, chez Lemieux Editeur. J’ai aussi publié différents chapitres d’ouvrages sur Michel-Ange (comme poète et comme artiste), sur Alberti, Lévi-Strauss, sur la notion de « génie » en esthétique, et sur l’ « art de la démocratie » des Nouveaux Commanditaires.

Je m’intéresse donc aux apports de différents champs: l’anthropologie, ainsi que les pensées féministes et les études de genre les plus stimulantes. Et j’ai par ailleurs une recherche en cours sur Aby Warburg.

De 2011 à 2013, j’ai co-animé au Collège de France l’équipe de recherche « Littératures et anthropologie » du Laboratoire d’Anthropologie Sociale (EHESS-CNRS-Collège de France, fondé par Claude Lévi-Strauss), avec deux anthropologues du Laboratoire, S. d’Onofrio et C. Fortier.

En 2011, j’ai été chercheur invité à l’Institut d’histoire de l’art et de l’image à l’Université Humboldt de Berlin, dans le Groupe de recherches « Bildakt und Verkörperung », dirigé par H. Bredekamp et J. Trabant.

Ce après avoir été, en 2010-2011, boursier au Centre Allemand d’Histoire de l’Art à Paris, dans le cadre du programme dirigé par G. Didi-Hubermann (EHESS) et J. Grave (Univ. Iena).

Tout ceci m’a aussi encore amené à (co)organiser différents colloques sur Ernst Cassirer, l’œuvre de Jackie Pigeaud, la notion de jeu en art.

En somme, ce cheminement m’a amené à travailler sur des auteurs – en psychanalyse – comme Freud, Lacan, Winnicott, L. Israël, Safouan, Perrier, Leclaire, M. Ritter, J.-M. Jadin, J.-R. Freymann… Ou plus généralement (pour citer d’autres noms que ceux cités avant): J. Butler, H. Bredekamp, Cassirer, H. Damisch, Ph. Descola, Dewey, G. Didi-Hubermann, Ficin, Goethe, Heidegger, Héritier, Kant, N. Kermani, I. Kertesz, A. Kieffer, B. Latour, Levinas, Nietzsche, Pic de la Mirandole, Schiller, Shakespeare, Be. Stiegler…

Je me suis formé à l’EHESS (Centre de Recherches sur l’Art et le langage). Par ailleurs, j’aiun temps été critique littéraire pour le magazine Transfuge, et ai effectué plusieurs traductions depuis l’allemand. Je suis aussi diplômé d’économie et de gestion de l’Université de Paris-Dauphine.

J’ai longtemps vécu en Allemagne, surtout à Francfort-sur-le-Main, mais aussi à Berlin.

%d blogueurs aiment cette page :