À propos

En plus d’être mon blog personnel, ce blog est consacré avant tout à la psychanalyse, mais aussi à la philosophie, aux sciences humaines, à la littérature, à l’art, ou encore (à mon humble niveau) à la science.

Je vis à Strasbourg. Je suis membre de la FEDEPSY (Fédération européenne de psychanalyse) et enseignant.

­­J’anime deux séminaires. Le premier de ces séminaires est celui de la FEDEPSY, intitulé « Freud à son époque et aujourd’hui ». Je l’anime avec Yves Dechristé (psychanalyste, psychiatre, Hôpital de Colmar, FEDEPSY).

Le deuxième séminaire, que j’anime avec le philosophe Jacob Rogozinski, est commun au Département de philosophie de l’Université de Strasbourg et à la FEDEPSY. Il s’appelle « Articulations philosophie-psychanalyse », porte cette année sur le thème la « Folie du corps », et s’adresse aux étudiants de Master et aux philosophes et aux psychanalystes que nous invitons.

Je participe aussi au réseau de recherche et de dialogue international entre philosophie, psychanalyse et esthétique « Corps-Chair-Psychè » mis en place par Jacob Rogozinski et Stefan Kristensen (Université de Strasbourg).

Je travaille particulièrement à différents projets :

-une histoire psychanalytique de la culture, portant en premier lieu sur la portée subjective et culturelle de la psychanalyse et de l’oeuvre de Freud, en lien au séminaire « Freud à son époque et aujourd’hui « . Dans ce cadre, je m’intéresse aussi aux oeuvres littéraires de Stefan Zweig, Arthur Schnitzler, Rainer Maria Rilke ;

-dans le cadre du séminaire « Articulations philosophie-psychanalyse », je travaille à une introduction, par le dialogue avec la philosophie, à la psychanalyse freudo-lacanienne telle que la développe l’Ecole psychanalytique de Strasbourg

– un ouvrage sur l’historien de l’art et de la culture Aby Warburg, sur son cheminement psychanalytique, et sur les implications que ce cheminement peut avoir en psychanalyse, mais aussi pour l’histoire de l’art et de la culture – dans la collection Hypothèses chez Arcanes-érès (écrit en dialogue avec des amis chercheurs français et allemands spécialistes d’Aby Warburg);

– un ouvrage sur Hamlet de Shakespeare, envisagée d’un point de vue psychanalytique, mais élaborant aussi des problèmes liés à l’histoire de la littérature et de la culture – dans la collection Hypothèses chez Arcanes-érès (écrit en dialogue des amis spécialistes des études renaissantes);

– une réflexion sur la relation entre création et traumatisme, envisagée d’un point de vue psychanalytique et nourrie de la phénoménologie, pour le réseau international « Corps-Chair-Psychè ».

**

Plus en détail, je me suis tourné vers la psychanalyse après avoir été chercheur en sciences humaines spécialisé dans l’étude de l’art et de la littérature.

Dans ce cadre, j’ai publié un ouvrage sur Roland Barthes (Roland Barthes, la mélancolie et la vie, en 2015, chez Lemieux Editeur. J’ai aussi publié différents chapitres d’ouvrages sur Michel-Ange (comme poète et comme artiste), sur Alberti, sur la notion de « génie » en esthétique, et sur l’ « art de la démocratie » des Nouveaux Commanditaires.

De 2011 à 2013, j’ai co-animé au Collège de France l’équipe de recherche « Littératures et anthropologie » du Laboratoire d’Anthropologie Sociale (EHESS-CNRS-Collège de France, fondé par Claude Lévi-Strauss), avec deux anthropologues du Laboratoire, S. d’Onofrio et C. Fortier

En 2011, j’ai été chercheur invité à l’Institut d’histoire de l’art et de l’image à l’Université Humboldt de Berlin, dans le Groupe de recherches « Bildakt und Verkörperung », dirigé par H. Bredekamp et J. Trabant.

Ce après avoir été, en 2010-2011, boursier au Centre Allemand d’Histoire de l’Art à Paris, dans le cadre du programme dirigé par G. Didi-Hubermann (EHESS) et J. Grave (Univ. Iena).

Tout ceci donc m’a amené à publier sur la notion de « génie » en esthétique (et particulièrement dans la pensée esthétique allemande: de Kant et Goethe au XXe siècle), sur Michel-Ange (en tant que poète et artiste), sur Alberti, sur l’art de la démocratie des Nouveaux Commanditaires. Voir mes publications.

Tout ceci m’a aussi encore amené à (co)organiser différents colloques sur Ernst Cassirer, l’œuvre de Jackie Pigeaud, la notion de jeu en art.

Cela m’a encore amené à travailler sur des auteurs – en psychanalyse – comme S. Freud, J. Lacan, D. Winnicott, L. Israël, M. Safouan, M. Ritter, J.-M. Jadin, J.-R. Freymann, J.-J. Rassial…. Ou plus généralement, en plus des auteurs et artistes déjà cités auparavant : sur Cassirer, H. Damisch, Ph. Descola, Dewey, G. Didi-Hubermann, Ficin, Goethe, Heidegger, Héritier, Kant, N. Kermani, Kertesz, A. Kieffer, B. Latour, Lévinas, Lévi-Strauss, Nietzsche, Pic de la Mirandole, Schiller, R. Zaugg.

Je me suis formé à l’EHESS (Centre de Recherches sur l’Art et le langage). Par ailleurs, j’ai été critique littéraire pour le magazine Transfuge, et ai effectué plusieurs traductions depuis l’allemand. Je suis aussi diplômé d’économie et de gestion de l’Université de Paris-Dauphine.

J’ai longtemps vécu en Allemagne, surtout à Francfort-sur-le-Main, mais aussi à Berlin.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :