Chères amies, chers amis,

Je relaie ici l’information de la tenue du Festival d’idées « Habitabilités : architecture, ville et nature à l’ère de l’anthropocène » qui se tiendra à Strasbourg au Phare Citadelle les vendredi 21 et samedi 22 octobre.

Autour de conférences, de visites, de projections et de tables rondes, le festival nous invite à réfléchir sur les manières collectives de construire, de penser l’urbanisme et sa relation à la nature, et de vivre en ville ensemble face aux enjeux écologiques.

Les manières de fabriquer l’architecture et la ville évoluent, tout comme notre regard sur les conditions actuelles de l’habitabilité de la Terre. Ce festival d’idées vise à faire dialoguer la philosophie, l’histoire, le cinéma, les architectes, les urbanistes et les citoyens, pour partager un moment de réflexion sur nos modes de vies et les potentiels à notre portée pour les faire évoluer. Il explorera les nouveaux rapports entre la ville et la nature mais aussi les modèles architecturaux et urbains alternatifs qui émergent en ce sens.

Auront lieu deux conférences majeures pour l’architecture :

Michael Ghyoot pour l’agence belge Rotor, le vendredi 21 octobre à 19h,

Le philosophe Philippe Simay et l’architecte Clara Simay de l’agence Grand Huit, le samedi 22 octobre à 18h.

Autour de ces moments nous discuterons avec Joël Danet du Lieu documentaire qui présentera le film Milieu, la philosophe Joëlle Zask, Syamak Agha Babaei, premier adjoint à la maire de Strasbourg, Yannick Grosse de l’agence Prototip pour présenter le projet Phare Citadelle, et l’historien Sylvain Piron.

Cet événement se tiendra dans la grande halle du tiers-lieu Phare Citadelle, 11 rue de Nantes (tram ligne D arrêt Citadelle).

L’entrée est libre et gratuite.

En parallèle de cet événement, le Phare Citadelle est ouvert à la restauration à partir de 17h et programme des sessions de DJ Set à partir de 19h. (https://phare-citadelle.eu/)

Ce festival d’idées s’est construit dans le cadre du projet USIAS « Par-delà ville et nature » porté par le philosophe Mickaël Labbé. Il s’inscrit dans le cadre de la programmation culturelle des Journées de l’Architecture qui court sur tout le mois d’octobre en Alsace, à Bâle et au Bade-Wurtemberg, dont le thème de l’édition 2022 est « Architecture & Ressources ».

Chères amies, chers amis,

Le 20 octobre 2022, à 18h30, aura lieu à la librairie des Bateliers une rencontre autour du récent ouvrage de Jacob Rogozinski, intitulé « Moïse l’insurgé » (Cerf, 2022).

Jacob Rogozinski dialoguera à cette occasion avec Leiv Fraenckel.

.

Présentation de l’ouvrage par l’éditeur:

« Une révolution sociale en Canaan, présentée de manière poétique dans l’Exode. Un dieu, celui de Moïse, qui marque la naissance d’une  » contre-religion « . Un dispositif d’émancipation. Tel est le récit que dessinent en creux les dernières découvertes.

Qui était Moïse ? L’histoire de la sortie d’Égypte n’est-elle qu’une légende ? Pourquoi la Bible le présente-t-il comme un lépreux né d’un inceste dans une tribu maudite ? Grâce aux découvertes les plus récentes des historiens et des archéologues, il est possible d’explorer le noyau de vérité du récit de l’Exode.
Un soulèvement a eu lieu en Canaan dans l’Antiquité. Il a donné naissance à une société sans roi et sans État, dont les lois sont hospitalières aux étrangers, favorables aux asservis, aux exclus. Cette insurrection n’aurait pas été possible si un homme surnommé Moïse n’avait pas introduit un dieu étranger, un dieu qui ne sanctifie pas le pouvoir des rois, mais soutient les opprimés dans leur combat pour la justice. L’enquête se centre alors sur le dieu de Moïse afin d’élucider la genèse du monothéisme. Ce n’est pas seulement l’histoire de l’Exode qui est interprétée ici de façon originale, mais aussi le sacrifice d’Abraham, l’Alliance, le bouc émissaire, le messie. On en vient alors à se demander si le monde de Moïse, un monde affecté par une crise dévastatrice, ne ressemble pas étrangement au nôtre et si la promesse d’émancipation portée par ce récit ne nous est pas aussi adressée. »

.

Jacob Rogozinski est Professeur émérite à la Faculté de philosophie de l’Université de Strasbourg. Parmi ses différentes publications, citons:

  • Le don de la Loi : Kant et l’énigme de l’éthique, Presses Universitaires de France, 1999.
  • Faire part : cryptes de Derrida, Lignes & Manifestes, 2005, réédition Lignes, 2014.
  • Le moi et la chair : introduction à l’ego-analyse, Cerf, 2006.
  • Guérir la vie. La passion d’Antonin Artaud, Cerf, 2011.
  • Ils m’ont haï sans raison. De la chasse aux sorcières à la Terreur, Cerf, 2015.
  • Djihadisme : le retour du sacrifice, Desclée de Brouwer, 2017.

De 2020 à 2022, nous avons animé ensemble le séminaire Articulations philosophie-psychanalyse, commun à la Faculté de Philosophie de Strasbourg et à la FEDEPSY (1).

Leiv Fraenckel est professeur de philosophie au lycée Aquiba de Strasbourg. Il enseigne aussi au département d’études hébraïques et juives de l’Université de Strasbourg. Il anime la chaîne Youtube philosophique « Serial Thinker » (2).

.

Librairie des Bateliers

5 Rue Modeste Schickelé, 67000 Strasbourg

03.88.37.90.60 – librairiedesbateliers@wanadoo.fr

.

NOTES

(1): https://dimitrilorrain.org/seminaire-articulations-philosophie-psychanalyse-univ-strasbourg-fedepsy/

(2): https://www.youtube.com/c/SERIALTHINKER

Audience du blog: premier bilan (positif)

Chères lectrices, chers lecteurs,

Un billet pour vous remercier car, depuis deux ans et demi (entre avril 220 et octobre 2022), presque 7000 personnes différentes, de 74 pays, ont visité ce blog. Depuis la rentrée, le blog est visité en moyenne au moins par une centaine de visiteurs chaque semaine. Je me réjouis que celui-ci, à son humble niveau, dans l’océan numérique, puisse être utile pour transmettre une certaine pratique de la psychanalyse, de la pensée, de la culture, qui essaie d’être à la fois rigoureuse, ouverte et aussi créative que possible!

Animé par Dominique Marinelli, Emmanuelle Chatelat et Dimitri Lorrain.

A partir de janvier 2023 et jusqu’en juin 2023 (reprise en octobre 2023), le jeudi, à 20h30, aux dates suivantes  : les 5.1.23, 2.2.23, 2.3.23, 6.4.23, 4.5.23, 1.6.23 (le 1er jeudi du mois, sauf vacances scolaires).

Par Zoom.

Pour demander à participer, écrire à : lorrain.dimitri@gmail.com ou à emmanuelle.chatelat@gmail.com.

Le séminaire portera sur la pratique psychanalytique de Freud et sur sa pensée. Nous étudierons l’œuvre et le geste de Freud dans son contexte historique et culturel (psychanalytique, psychiatrique, intellectuel, philosophique, littéraire, artistique, etc.). Ce faisant, nous essaierons d’envisager la portée à la fois clinique, théorique et culturelle de son œuvre dans le contexte actuel.

Il s’agira de lire Freud, de le discuter, afin d’ouvrir des pistes théoriques pour la clinique. Nous essaierons aussi de caractériser la dynamique de son œuvre et la manière dont Freud a traversé ses propres résistances.

Lors du premier semestre 2023, nous traiterons particulièrement du féminin.

Le programme de lecture proposera l’étude de textes de Freud, mais aussi de textes permettant d’éclairer son œuvre et le contexte dans lequel elle s’est développée.

Nous lirons Freud, Lacan, mais aussi les élèves strasbourgeois de Lacan (Israël, Marcel Ritter, Jean-Marie Jadin, Jean-Richard Freymann…), comme d’autres élèves de Lacan (Safouan, Perrier, Leclaire, O. Mannoni, Clavreul…), afin de transmettre la psychanalyse telle que l’envisage l’Ecole de Strasbourg.

De plus, pour nous mettre à l’écoute des subjectivités contemporaines, nous envisagerons de manière psychanalytique les apports des pensées féministes et des études de genre les plus stimulantes.

En ce sens, nous inviterons des intervenantes et des intervenants psychanalystes et appartenant aux champs connexes à la psychanalyse (philosophie, sciences humaines, littérature, art, etc.).

Nous aimerions que ce séminaire polyphonique soit pour chacune et chacun l’occasion de traverser Freud à sa manière, dans une relation de un à un avec son œuvre, avant tout depuis la clinique et depuis l’éthique de la psychanalyse.

*

Textes étudiés entre janvier et juin 2023

– Sigmund Freud, « Le tabou de la virginité » (1918), in La vie sexuelle, PUF, 1969. (Intervention de Frédérique Riedlin)

– Sigmund Freud, « Sur la sexualité féminine » (1931), in La vie sexuelle, PUF, 1969.

– Sigmund Freud, « La féminité » (1932), in Nouvelles conférences d’introduction à la psychanalyse, Gallimard, 2002.

– Lucien Israël, Boiter n’est pas pécher, Arcanes-érès, 2010, particulièrement « Que reste-t-il de notre amour ? », p. 153-162.

– Jacques Lacan, Le Séminaire, Livre XX, 1972-1973, Encore, Seuil, 1975, particulièrement « Une lettre d’âmour », séance du 13.3.1973.

– Stefan Zweig, Le Monde d’hier, trad. Serge Niemetz, Livre de poche, 1996.

*

Intervenants ou invités à venir

Benjamin Lévy (psychanalyste, psychologue, philosophe), Jacob Rogozinski (philosophe, Univ. Strasbourg), Thierry Goguel d’Allondans (sociologue, anthropologue, Univ. Strasbourg), Frédérique Riedlin (psychanalyste), Ondine Arnould (philosophe, germaniste, Université de Strasbourg) sur Lou Andreas-Salomé, Leiv Fraenckel (philosophe, département d’études hébraïques et juives de l’Université de Strasbourg) sur la psychanalyse et le judaïsme, Jonathan Nicolas (psychanalyste, psychologue), Stéphane Muths (psychanalyste, psychologue)…

Chères amies, chers amis,

Un billet pour vous informer de la tenue du colloque « Habitabilités : architecture, ville et nature à l’ère de l’anthropocène » qui aura lieu à Strasbourg du 05 au 07 octobre, organisé par Mickaël Labbé et Victor Fraigneau en coopération avec le CREPHAC et l’USIAS.

Intervenants: Xavier Bonnaud, Armelle Choplin, Elena Cogato Lanza, Victor Fraigneau, Paul Guillibert, Mickaël Labbé, Fanny Lopez, Catherine Maumi, Flaminia Paddeu, Marion Waller, et Albena Yaneva.

Ce colloque réunit des approches complémentaires sur la question de l’habitabilité, sa structure, sa fragilité, et les stratégies de son maintien. Nous y convoquons la notion de ressource sous ses aspects les plus divers : les ressources matérielles et leur épuisement, les ressources infrastructurelles et la nécessité de leur prise en compte (énergie, alimentation, sol, espace, etc.), les ressources participatives et démocratiques d’idées alternatives aux conditions actuelles de l’habitat et de l’aménagement urbain.

L’ouverture de cet événement aura lieu avec une conférence de la philosophe Chris Younès le 05 octobre, à l’amphithéâtre Gusdorf de la Faculté de Philosophie de Strasbourg (7, rue de l’Université) à 18h,

suivie par deux journées de conférences les 06 et 07 octobre (9h-18h et 9h-16h30) qui se tiendront au Collège Doctoral Européen (46 boulevard de la Victoire), avec comme intervenant-e-s Xavier Bonnaud, Armelle Choplin, Elena Cogato Lanza, Victor Fraigneau, Paul Guillibert, Mickaël Labbé, Fanny Lopez, Catherine Maumi, Flaminia Paddeu, Marion Waller, et Albena Yaneva.

Ce colloque s’est construit dans le cadre du projet USIAS « Par-delà ville et nature ». Il s’inscrit dans le cadre des Journées de l’Architecture dont le thème de l’édition 2022 est « Architecture & Ressources ».

A noter également un Festival d’Idées les 21 et 22 octobre prochains aux Halles Citadelle (avec, notamment, les collectifs d’architectes Rotor et Etc., l’agence Grand Huit, les intellectuels Joëlle Zask, Philippe Simay, Michel Lussault, Sylvain Piron).

Du 5 octobre 2022 au 7 octobre 2022

De 18h00 à 16h30

05 octobre : 18h amphithéâtre Gusdorf, 7 rue de l’Université, Strasbourg

06 octobre : 9h-18h

07 octobre : 9h-16h30

Collège Doctoral Européen, 46 bd de la Victoire, Salle de conférence

Lien:

Chères amies, chers amis,

Ici le lien vers la Lettre n°11 de la FEDEPSY de septembre 2022, avec des textes de Jean-Richard Freymann, Cyrielle Weisgerber, Frédérique Riedlin, Marie-France Schaefer-Gasnier ; ainsi que les activités de la FEDEPSY:

Bonne lecture !

Chères amies, chers amis,

La réunion de présentation des activités de la FEDEPSY en cette année 2022-2023 aura lieu le merci 28 septembre à 20h sur Zoom. Vous pouvez vous inscrire en écrivant à fedepsy@wanadoo.fr.

Au plaisir de vous y voir !

Chères amies, chers amis,

Le catalogue 2023 des formations APERTURA (FEDEPSY), par Zoom, est disponible sur www.apertura-arcanes.com. Vous y trouverez aussi le détail sur les deux formations qui ont lieu fin 2022, vendredi 14 octobre 2022 et mercredi 23 novembre 2022.


Bonne lecture !

Pour tout contact : arcanes.apertura@wanadoo.fr

Essaouira (poème)

Au milieu des chats

blancs noirs roux 

gris

nous nous promenons

entre ombre et lumière 

dans le vent salé 

qui ondule tes cheveux

d’or et d’ambre

.

nous sommes entourés 

de toute cette beauté 

disparatement articulée 

arabe berbère hippie 

atlantique africaine

musulmane aux échos

judaïques

.

nos yeux sont

irradiés par le blanc des murs labyrinthiques

et par le bleu absolu

comme le crème tendrement rugueux 

de ses portes

surmontées des formes 

harmonieusement diverses 

de multiples zelliges

.

ainsi sommes-nous accueillis par

Essaouira l’hospitalière

.

dolente la ville écoule 

ses corps déambulants

comme la mer ses vagues

.

ailleurs le marché répand 

ses produits ses odeurs

intenses si intenses

multicolores

comme ses tas d’épices

.

et soudain 

au détour d’une énième 

ruelle de son labyrinthe

quelques mots envolés 

de nos bouches curieuses 

s’accrochent

en une étonnante 

rencontre 

à d’autres mots d’autres bouches

.

et nous écoutons ces phrases

nous dévoilant 

tout un monde

autre 

.

alors nous tutoyons 

la joie

en cette table si doucement 

hospitalière du

café l’esprit

.

**

NOTE:

Page Instagram du café L’Esprit, Essaouira:

L. joue dans le sable, sur la plage d’un lac.

À peine avons-nous fait un pâté de sable qu’elle le détruit dans un grand éclat de rire

et cela pourrait continuer ainsi jusqu’à la fin des temps.

Le temps est un enfant qui joue sur la plage.