Vidéo: Elissa Marder: « Ecocide and psychoanalysis » (Das Unbehagen, 23/02/2021)

Chères amies, chers amis,

Pour celles et ceux d’entre vous qui comprenez l’anglais, ici une intervention passionnante d’Elissa Marder sur la question du changement climatique, envisagée principalement en élaborant Freud.

Elle y dialogue avec Patricia Gherovici, Clint Burnham et David Lichtenstein. Jamieson Webster modère la séance.

Cette intervention a lieu dans le cadre de l’association Das Unbehagen qui associe autour de la psychanalyse des cliniciens, des universitaires, des artistes et des intellectuels.

Elissa Marder interviendra l’année prochaine dans le cadre du séminaire de l’ARPPS portant sur le thème : « Devant l’effondrement ». Date et titre à définir.

Elissa Marder est professeure de littérature française et comparée à Emory University et affiliée aux départements de philosophie et de « Women’s gender and sexuality » de la même université. Elle est membre fondatrice du programme d’études psychanalytiques d’Emory dont elle a été la directrice. Elle est aussi associée à l’ICI Berlin.

Ses travaux sont situés à l’intersection entre psychanalyse, déconstruction et féminisme. Ils élaborent les questions de la temporalité, de la naissance, de la différence sexuelle et des limites de l’humain.

Parmi ses publications: « Literature and Psychoanalysis: Open Questions », dir. Elissa Marder, in « Paragraph », vol.40, issue 3, nov. 2017; « The Mother in the Age of Mechanical Reproduction: Psychoanalysis, Photography, Deconstruction », 2012; « Dead Time: Temporal Disorders in the Wake of Modernity (Baudelaire and Flaubert) », 2001.

Elle a participé au livre collectif « Psychoanalysis, gender, and sexualites », dir. Patricia Gherovici and Manya Steinkoler:

%d blogueurs aiment cette page :