A noter: la sortie du dernier ouvrage de J.-R. Freymann, « Amour et Transfert »

Préface de Marcel Ritter, avec des contributions de Guillaume Riedlin, Liliane Goldsztaub, Michel Patris 

Collection Hypothèses, chez Arcanes-érès

Repenser l’amour aujourd’hui est-ce un anachronisme ? Le rapport entre l’Amour et le Transfert reste une des questions centrales de la psychanalyse qui concerne aussi bien sa pratique que sa théorie. Sait-on que c’est par le biais du transfert analytique que résident la plupart des guérisons psychiques ? En effet, continuer à vivre c’est souvent la gageure d’un transfert dont les composantes mettent en lumière, « mehr Licht », l’inconscient et les mécanismes psychiques.

Dans ce troisième volet de son triptyque clinique – après L’inconscient pour quoi faire (érès, 2018), Les mécanismes psychiques de l’inconscient (érès, 2019) –, Jean-Richard  Freymann met en chantier les rapports entre les différentes formes de l’amour et les portées inouïes du transfert sur le plan thérapeutique et sur le plan analytique. Dans le monde contemporain, la dialectique Amour et Transfert prend de nouvelles formes singulières. Que peut-on faire aujourd’hui de la bisexualité fondamentale de l’être parlant ? Et comment comprendre chez les « psys » cet amour des formes de transfert ?

Jean-Richard Freymann est psychanalyste, psychiatre, praticien hospitalier au CHU de Strasbourg, chargé d’enseignements à l’université de Strasbourg (UDS). Il est le président de la FEDEPSY (Fédération européenne de Psychanalyse), le directeur de l’EPS (École psychanalytique de Strasbourg) ainsi que directeur scientifique des éditions Arcanes.

LIEN: https://www.editions-eres.com/ouvrage/4557/amour-et-transfert

%d blogueurs aiment cette page :